Conflit de générations au travail : enjeux et solutions
25 septembre, 2022 par
Saholy
blog-picture



Conflit de générations au travail : enjeux et solutions

Dans le milieu professionnel, les conflits interpersonnels se produisent souvent. Entre autres, la coexistence de deux ou plusieurs générations distinctes en constitue un facteur prépondérant. Bien que cela ne détériore directement pas la productivité, cela pourrait entraver progressivement la motivation du personnel. Dans le cas contraire, une ambiance agréable s’instaure, créant ainsi un dynamisme de groupe impressionnant.


Typologie de générations

Au sein d’un établissement professionnel, quatre générations de personnel se rencontrent le plus souvent : baby-boomers, X, Y et Z. Alors qu’elles réagissent différemment au travail, elles sont complémentaires.


Les baby-boomers et la génération X

Regroupant respectivement les individus nés entre 1946 et 1964, et 1965 et 1979, ces deux générations placent beaucoup plus le client et l’entreprise au centre de leur métier. Elles sont très engagées au travail. Respect et honnêteté figurent essentiellement dans la liste de leurs mots maîtres. Orientées résultats, elles ont pourtant généralement une difficulté d’adaptation aux nouvelles technologies par rapport à la hiérarchie.


Les générations Y et Z

Respectivement mis au monde entre 1980 et 2000, et à partir de l’an 2000, ces individus apprécient les travaux de groupe et les nouveautés. Adeptes des réseaux sociaux et d’internet, l’envie de faire de nouveaux amis et de tisser de nouvelles relations leur pousse à changer fréquemment de lieu de travail. Bien que ces jeunes s’intéressent à leur développement personnel, ils ne consacrent que du temps restreint à leur activité professionnelle. 


La divergence idéologique entre les générations

La vision des choses diffère d’une génération à une autre. Si le manager fixe des objectifs que toute l’équipe doit atteindre, il se peut que certains membres ne souhaitent pas y adhérer. Ainsi, si le manager qui est de la génération X opte pour le recrutement en interne, un autre employé de génération Y pourrait trouver que l’embauche via les canaux digitaux serait mieux.

Par ailleurs, il est toujours difficile pour les générations anciennes d’accepter un collègue plus jeune (Y ou Z) en tant que leur supérieur hiérarchique. Ce cas est pourtant de plus en plus possible dans les startups et les entreprises qui prônent le rajeunissement des ressources humaines. Le manque d’accompagnement, de sensibilisation et de formation à la gestion RH et à la communication interpersonnelle aggraverait la situation.


Le conflit de générations, un problème de leadership

Dans une entreprise, la cohabitation de deux générations différentes demeure inévitable. Il arrive alors souvent que des chocs verbaux surviennent entre quelqu’un de génération plus ancienne (baby-boomers ou X) et un autre de génération plus récente (Y ou Z). Cela pourrait concerner aussi bien les manières de travailler que la vision de l’équipe. A cet effet, on parle d’une faille de management du personnel.

Un bon leader devrait donc trouver comment concilier deux générations qui se trouvent sous son égide. Il est donc d’abord nécessaire de recruter un profil adéquat pour ce poste afin de ne pas nuire au bien de toute l’équipe. KENTIA-RH, expert en ressources humaines, propose son service de recrutement en ce sens. Chasseuse de talents, la plateforme permet aux entreprises de dénicher la perle rare qui saura prévenir les problèmes de communication et de leadership au sein d’une société.

Saholy
25 septembre, 2022
Partager ce poste
Archiver
Facebook